vendredi 3 novembre 2017

Villes, champs, terroirs, tiroirs



Se croiser au Croisic

Faire le tour de Lille

Trouver le temps à Caen

Se perdre à Toulouse

Éviter les grands d’Angers

Prôner la paix au Havre

Toucher le tiercé à Paris

Boire un sirop à Nice

Ouvrir un chantier à Laval

Arrêter d’écluser à Vannes

Boire un pastis à Saint-Quentin 

Chercher du sable à Rennes

Éviter les crottes de Dijon

Montrer du doigt Alain d’Aix

Être de quart à Poitiers

Entendre tous les sons longs à Toulon

Finir à pied à Cannes

Faire la paire à Quimper

Peigner la girafe à Lyon

Tourner en rond à Tours

Prendre une photo à Clichy

Appeler les flics à Asnières

Chercher des sosies à Strasbourg

Tomber de l’échelle à Montauban

Trouver des alliés à Niort

Déguster des seiches à Colmar

Se griffer dans les ronces à Reims

Jouer au mot le plus long à Y

Se rendre en un éclair à Brest

Prendre des paris à Metz

Signer une paix à Colombes

Chercher un lac vers Le Mans

User ce dont on se sert à Auxerre

Faire de grands chemins à Bondy

Faire de toute flèche à Blois

Se montrer leste à Lorient

Être à cheval sur les règles à Troyes

Quadraturer les cercles à Tourcoing

Mélanger les dates à Hyères

Tuer Liberty à Lens

Crier au nom de tout Amiens

Surveiller l’heure à Montreuil

Toussoter du moteur à Calais

Être en perm’ à Nantes.

d’après une situation vécue  – merci à Anita, en vrai, croisée au Croisic (sic)-

20 commentaires:

  1. Un tour de France on ne peut plus créatif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste une opportunité saisie après croisement !

      Supprimer
  2. ... Et longer les rails à Courbevoie, et se faire tondre à Calvi...
    Les grands exemples inspirent, mais purée, c'est du turbin ! Juste pour saluer la performance ;-)
    Mes préférés : se perdre à Toulouse, être leste à Lorient et tuer Liberty à Lens... Ceux que je n'ai pas compris : le chantier à Laval, le pastis à Saint-Quentin et l'heure à Montreuil.
    Mais vraiment, quel bon moment !! Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant pas des plus "tordus" mais il faut certes choper la longueur d'onde !!!
      Clés :
      Saint-Quentin et cinquante-et-un ;
      chantier naval /chantier Laval ;
      Montreuil / montre œil puis œil sur la montre etc...

      Supprimer
  3. Se croiser au Croisic valait bien une perm à Nantes ! Vous faites "un aventurier avec lequel il faut compter", qui n'a rien à envier à la chanson de Dutronc ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a également un petit parfum de OSS 117 dans l'affaire et merci pour le Dutronc de cette époque-là, c'était bien !

      Supprimer
    2. Ah, oui, j'y avais pensé ... les Bruce n'ont pas lésiné ... Citons pour le plaisir "cinq gars pour Singapour" ...

      Supprimer
    3. Oh oh voilà de quoi lancer un nouveau billet je pense ;-)

      Supprimer
  4. excellent ! Je retiens pour une prochaine revue de blogs

    RépondreSupprimer
  5. et je confirme qu'on est lestes à Lorient !

    RépondreSupprimer
  6. Voilà un bien agréable et subtil tour de France! Etre de perm' à Nantes était une réplique du film de Jacques Demy "Les demoiselles de Rochefort" Superbe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alezandro pour le passage, le message et la référence, que j'ignorais, car - hé oui- je n'ai jamais vu ce film, le cinéaste n'étant pas dans mes favoris !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Finir dans le décor à Anvers
      Changer de boîte à Gand
      Gagner une peluche à Ostende
      ;-)
      Et merci du passage, malgré les bouchons !

      Supprimer
  8. C'est dommage car il y a beaucoup de poésie chez Demy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute point, je n'entre pas dans sa forme et son expression.

      Supprimer